Traitement par mésothérapie du genou : Tendinopathies 

Tendinite - Pistor ElianceLa Mésothérapie  est un outil très utile en médecine du sport, elle permet d’apporter une réponse médicamenteuse rapide, efficace et prolongée à de nombreuses pathologies courantes pour peu qu’elle soit utilisée de manière adaptée.

La Tendinopathie est une affection des tendons c’est-à-dire une dégradation voire une dégénérescence du tendon, plus communément appelé Tendinite l’inflammation du tendon ou de sa gaine se traduit par une douleur qui se peut s’accompagner d’un gonflement au niveau du tendon atteint.


Les tendinites sont plus fréquentes chez les sportifs, qu’ils soient professionnels ou amateurs, et les personnes dont la profession requiert de faire des gestes répétitifs.

Les tendinites les plus courantes : Tendinite - Pistor Eliance
- De l’épaule
- Du tendon d’Achille
- Du genou
- Du coude
- Du poignet
- De la hanche

Rappel anatomique
Le genou est composé de 4 ligaments principaux :
le ligament latéral interne (LLI) qui empêche le genou de partir à l’intérieur
le ligament latéral externe (LLE) qui empêche le genou de partir à l’extérieur
le ligament croisé antérieur (LCA) qui empêche le tibia de partir devant
le ligament croisé postérieur (LCP) qui empêche le tibia de partir en arrière

La stabilité du genou est dépendante de l’intégrité de ses ligaments.Les entorses du genou correspondent à une atteinte plus ou moins grave de chaque ligament. On parle d’entorse bénigne lorsqu’un des deux ligaments collatéraux a présenté une élongation c’est-à-dire un étirement de ses fibres sans rupture. La Mésothérapie est une très bonne indication pour ce traumatisme.
La douleur n'est pas un signe de gravité. En effet, il n'y a aucun rapport entre l'intensité́ de la douleur et la gravité de l'entorse. Faire le diagnostic de gravité au plus vite, étant entendu qu’une entorse du genou doit faire évoquer une rupture du ligament croisé antérieur jusqu’à preuve du contraire.

Interrogatoire
Il consiste à préciser les caractéristiques de la douleur : - mode d’apparition : le plus souvent progressif, parfois brutal (micro-rupture). - circonstance d'apparition : impulsions, décélérations, réceptions - début de la symptomatologie, efficacité des traitements antérieurs. - localisation (pointe, corps, TTA) - horaire et rythme   Il permet d’apprécier le retentissement fonctionnel des tendinopathies par La CLASSIFICATION DE BLAZINA :  
Stade 1 : douleur en fin d'effort 
Stade 2 : douleur à l'échauffement, disparaissant à l'effort et réapparition en cas de fatigue physique 
Stade 3 :a) douleur permanente lors de l'effort avec diminution de la quantité et de la qualité de l'activité sportive 
b) douleur permanente interdisant l'activité sportive 
Stade 4 : rupture tendineuse

Traitement par la Mésothérapie d’une Tendinopathie rotulienne :
indiquée si stade  1 et 2 (classification Blazina) 

Technique mixte : IED et IDP 

La tendinite de la pointe de la rotule :
- Lidocaïne + calcitonine 100 + piroxicam en aigu,
- Lidocaïne + calcitonine 100 si plus ancien,
- IDS + IDP à J0, J8, J14 et + Procaïne 2cc + calcitonine100 à J45, J60
La tendinite du corps du tendon :
- Lidocaïne + piroxicam + etamsylate chez sujet jeune en aigü
- Procaïne + calcitonine chez sujet > 40 ans
Les muscles voisins :
- Myorelaxant + vasodilatateur IDP, IDS


Repos
:  Outre le repos complet, ou la cessation totale de l’activité qui est à l’origine de l’inflammation. Le traitement classique prescrit : des anti-inflammatoire qui réduirons la douleur mais ne soignerons pas pour autant le tendon (Aspirine, paracétamol ou ibuprofène). Des crèmes ou patchs anti-inflammatoires peuvent également être préconisés. La chirurgie reste elle exceptionnelle.

Ce document est à titre d’information,et ne peux en aucun cas faire fois pour procéder à un traitement. MI I Medical Innovation vous conseil de prendre contact avec la SFM et/ou le CERM de votre région pour toute information.

Pistor Eliance Pistor 5 Pistor 4