TRAITEMENT DES PATHOLOGIES OSSEUSES PAR MÉSOTHÉRAPIE

Pathologies osseuses & mésothérapie - Pistor ElianceLes pathologies sportives sont de plus en plus nombreuses en raison de l’augmentation de la pratique. Les traitements se doivent d’être d’une efficacité maximale et dans ce cadre, la mésothérapie a une place prépondérante.

Les 3 domaines de prédilection de la mésothérapie sont : 
Périostites : Il s’agit d’une des meilleures indications de la mésothérapie. Le périoste est un tissu qui recouvre la surface de l’os. La périostite est causée par des micro-traumatismes répétés, souvent liés au sport. Si le traitement n’est pas bien mené ou insuffisant le risque principal est la survenue d’une fracture de fatigue par fragilisation de l’os car il n’est plus protégé par son périoste. 

Les Fractures de fatigue
 : La fracture de fatigue survient sur un os sain, elle est liée à une activité physique soutenue, intensive et répétitive. La mésothérapie n’intervient qu’en deuxième intention, le premier traitement étant le repos et la mise en décharge. 

Les ostéochondroses :
 Pathologie fréquentes chez les jeunes sportifs principalement dû à une pratique sportive trop intensive durant les phases de croissance. Elles consistent en un trouble du développement du tissu osseux au sein du cartilage de croissance et de recouvrement à l’exclusion des formes tumorales et infectieuses. La mésothérapie peut être considérée comme le traitement de première intention en association avec le repos sportif et la prévention des récidives.
Ce sont des pathologies osseuses pour lesquelles les traitements classiques souvent décevants.

Pathologies osseuses & mésotherapie - Pistor Eliance
Critères du traitement par mésothérapie
Pour l’obtention d’un résultat optimal par mésothérapie, il faut bien évaluer la physiopathologie pour déterminer un diagnostic.
Pharmacologie : 
- AINS : Piroxicam - Pidolate de magnésium
- Calcitonine 100UI - Drainant
- Myorelaxant - Silicum
- Lidocaïne - Calcium
- Equisetum - Vitamine D3 et C

Protocole : 
Mésothérapie épidermique (IED) : 1mm
IDP : Point par point au niveau du derme profond 4mm
Technique mixte associant IED + IDP

Rythme des séances : 
Selon la pathologie les séances seront plus ou moins rapprochées : J1, J8, J15 +/- J30, +/- J45. Le rythme dépendra des examens cliniques successifs.

Traitements associés à adapter selon les pathologies :
- Repos avec mise en décharge 
- Physiothérapie 
- Rééducation 
- Glaçage 
- Podo-posturologie avec ou sans orthèses plantaires
- Ostéopathie 
- Strapping 
- Ondes de choc 
- Cryothérapie etc…

Les pathologies osseuses représentent une remarquable indication de la mésothérapie pour l’efficacité, la rapidité, la courte durée du traitement, l’observance, l’excellente tolérance et la satisfaction des personnes traitées.

Pistor Eliance Pistor 5 Pistor 4